Historique de Victor Grignard
Victor Grignard 1871-1935


Né à Cherbourg le 6 Mai 1871 au numéro 51 de la rue des Carrières - qui portera plus tard son nom - Victor Grignard, obtient au lycée son Baccalauréat en 1888 après une scolarité exemplaire. Il poursuit ses études à l'Ecole Normale de Cluny puis à la Faculté des sciences de Lyon.

Docteur es sciences physiques en 1901 grâce à sa thèse sur les combinaisons organo-magnésiennes, il enseigne à Besançon, puis à Nancy et enfin à Lyon où il s'installe définitivement en 1908.

Il partage en 1912 la plus haute distinction internationale avec Paul Sabatier : le prix Nobel de Chimie.

Mobilisé en 1914, il est incorporé dans les laboratoires de recherche de l'armée. En 1917, il est placé à la tête d'une mission scientifique envoyée aux États-Unis.

Outre ses travaux sur les organo-magnésiens qui lui valent le Prix Nobel, il découvre ou contribue à des découvertes essentielles dans le domaine de la chimie organique, des alcools, des hydrocarbures. Il propose une quarantaine de méthodes permettant de nouvelles synthèses en chimie organique.

Les portes de l'Académie des sciences ne lui sont ouvertes qu'en 1926 et il ne reçoit la cravate de commandeur de la Légion d'Honneur qu'en 1932...

Il travaillera infatigablement jusqu'à son décès, le 12 décembre 1935, lors d'une opération.

« Chacun de nous a son étoile suivons-là en nous félicitant de la voir chaque jour un peu plus loin »